1. ROUTE DU MARBRE (ATELIER DE SCULPTURE SUR MARBRE)

Le but de ces trois jours est une première approche des principes de la sculpture sur marbre, du materiau, des outils et du dessin. À la fin de l’atelier, chacun pourra emporter avec soi le “chef d’œuvre” qu’il aura réalisé.

À Pyrgos, en 1955, du fait de la tradition du travail du marbre sur l’île, a été fondée l’École des Beaux-Arts de Tinos.

Les diplômés de cette École, pour la plupart ont travaillé sur des sites archéologiques importants, au Parthénon, à Délos et à Epicourios Apollon, et leur contribution fut toujours essentielle. L’un d’entre eux va vous montrer comment on choisit le marbre, les outils utilisés et les principes du dessin, et vous accompagnera jusqu’à l’achèvement d’une petite œuvre, la vôtre.

Les cours commencent à dix heures du matin et durent quatre heures.

Le cout est de 210 euros. Le prix inclût le cours,l’interprete, du café et des rafraîchissements, ouzo et mézé.

diakosmitiko

2. ROUTE DE LA GASTRONOMIE

Sur la route de la gastronomie, vous allez pouvoir satisfaire votre gourmandise.

FROMAGES

Vous allez faire la connaissance des fromages locaux, dans une fromagerie récemment ouverte, où vous allez goûter le petit fromage (tiraki), le gruyère, le fromage salé et d’autres variétés proposées par le fromager.

Dans un endroit isolé, Aggeliki a découvert une recette oubliée et elle a fabriqué un nouveau fromage qui s’appelle ‘kariki’, qui ressemble au roquefort, au parmesan et au stilton et qui mûrit dans une courge! Vous le goûterez, bien sûr.

On descend ensuite au bord de la mer, à la plage de Livada, puis on remonte à Myrsini pour faire la cuisine avec Thérèse et pour déjeuner…

 

CHARCUTERIE

La charcuterie à Tinos, est une tradition qui date de l’époque des Venitiens. L’abattage des cochons, est une  coutume que les Vénitiens ont jadis imposée. Ses habitants ont inventé des façons pour conserver la viande du porc pour toute l’année. La louza, le jambon, les saucisses, le sissiro, et le syglino s’accompagnent de raki, de vin ou avec la bière Pilsner fabriquée à Tinos, plusieurs fois récompensée par des prix d’excellence.

 

VIGNOBLES

On visite des vignobles et de petites exploitations vinicoles, dans une île où la viticulture a toujours été une occupation importante pour les habitants. Le potamissi blanc et le koumariano rouge, l’aspradi et le gdoura (des cépages de Tinos) produisaient des vins rouges connus dans toute la Méditerranée. Rappelons que la Cathédrale consacrée à la Vierge, haut lieu de pèlerinage orthodoxe, a été construite sur les ruines du Temple antique de Dionysos, le dieu du vin.

A partir de 210 euros. Le prix inclût le guide, du café ou des rafraîchissements aux cafés, repas et boissons (menu) aux tavernes des villages. On se baigne aux petites plages inconnues. Le transfert n’est pas compris. Des voitures sont nécessaires. Départ chaque matin à 10.30 et retour à 18.30 de l’après midi. Prix spéciaux pour les enfants.

diakosmitiko

3. LA ROUTE DE L’ARCHITECTURE.

Trois jours suffisent tout juste, pour apprécier l’architecture si particulière de Tinos. Vous allez donc visiter trois villages typiques pour voir les ruelles voûtées, les fontaines, les caves, et vous entrerez dans des maisons construites en pierre dans lesquelles vous pourrez imaginer la vie des familles du temps passé.

En vous rendant au village des pigeonniers, vous pourrez visiter ces édifices magnifiques, d’une autre époque, en lien avec la vie quotidienne et l’alimentation des habitants. Comment ont-ils été construits ? Qui les a décorés et pour quelle raison ? C’est sur place que vous aurez les réponses à toutes vos questions.

De même, pour les 750 chapelles qui ponctuent le paysage, témoignent des sentiments religieux des habitants, catholiques ou orthodoxes, et ornent d’une façon unique vallons et coteaux. Dans ces chapelles, vous aurez l’occasion de participer, si vous le souhaitez, aux liturgies des Tiniotes.

A partir de 210 euros. Le prix inclût le guide, du café ou des rafraîchissements aux cafés, repas et boissons (menu) aux tavernes des villages. On se baigne aux petites plages inconnues. Le transfert n’est pas compris. Des voitures sont nécessaires. Départ chaque matin à 10.30 et retour à 18.30 de l’après midi. Prix spéciaux pour les enfants.